...

jeudi 31 mai 2018

mercredi 30 mai 2018

SBOu - 1, Vladimir P - 0





Arkadi Babtchenko est vivant. Mise en scène des services spéciaux oukraïniens. La Russie est un état terroriste, nouvelles preuves.

mardi 29 mai 2018

Pas tous les Russes, pas tous les Allemands

Dernière émission, vendredi dernier









Journaliste de la chaîne de TV tatare de Crimée ATR, le Russe Arkadi Babtchenko a été tué ce soir devant la porte de son appartement à Kyïv de trois balles dans le dos.

dimanche 27 mai 2018

Героям слава ! Gloire aux Héros !



Koltchenko (10 ans) et Sentsov (20 ans)


Oleg Sentsov a entamé une gréve de la faim depuis 14 jours.
Il exige la libération de tous les prisonniers politiques oukraïniens détenus en Russie.
Il reste aujourd'hui en Russie, aux mains des kidnappeurs, 64 otages oukraïniens.

La prise d'otage est un crime de guerre.




Plan du camp n° 3 tel qu'il était le 4 août 1953.
Il y a 65 ans, le 25 mai 1953, débutait la révolte des camps de Norylsk.
Yevhen Hrytsyak en avait pris la tête.
Comme 70% des rebelles, il avait combattu dans l'OuPA, l'Armée Insurrectionnelle Oukraïnienne.

mercredi 9 mai 2018

Паризький Книжковий Салон. Причинок до бібліографії

mardi 8 mai 2018





Taras Chevtchenko, Catherine






Constantin Piskorsky, "Catherine" 1919











                   Catherine, par exemple, est une jeune fille qui a aimé un moskal, — un Moscovite, c’est le nom que les Petits-Russiens donnent aux soldats russes. Ses parents la chassent, elle part pour Moscou, à pied, son enfant dans les bras, pour retrouver son séducteur, qui avait promis de revenir. « Quand elle fut un peu loin du village, le cœur brisé, — elle regarda en arrière, — puis secoua la tête et se mit à pleurer. — Elle reste immobile comme un peuplier, dans la plaine, près du chemin battu. — Jusqu’au coucher du soleil, ses larmes, — semblables à la rosée, coulèrent… Elle serrait son fils dans ses bras, — le baisait en pleurant, — et lui, comme un petit ange — innocent, de ses petites mains — cherchait le sein de sa mère. — Le soleil descendit. Derrière la chênaie — le ciel devint rouge : — elle essuya ses yeux, se retourna, — et partit, la mort dans l’âme. » La pauvre enfant arrive à Moscou, retrouve son bel officier, qui refuse de la reconnaître, et elle va se noyer dans l’étang voisin.