...

vendredi 17 août 2018

Sentsov, 96ème jour de la grève de la faim

[The time is running out]
96 днів як увімкнув зворотній відлік своєї пекельної машини "терорист" Олег Сенцов.
"Ми просто йшли, у нас нема зерна неправди за собою."

Hier, Kyïv, Oukraïne, Europe - action de sensibilisation des Kyïviens au problème des prisonniers  oukraïniens en Russie.
Liberté aux prisonniers du Kremlin dit l'inscription


#FREESENTSOV (aujourd'hui, 17.08, 96ème jour de sa grève de la faim)

Les Kyïviens ont-ils besoin d'être sensibilisés à ce sujet ? Sans doute oui.


Mais les Parisiens ont en beaucoup plus besoin à mon avis.

jeudi 16 août 2018

Sentsov, 95ème jour de la grève de la faim


[The time is running out]
95 днів як увімкнув зворотній відлік своєї пекельної машини "терорист" Олег Сенцов.

"Ми просто йшли, у нас нема зерна неправди за собою."


Bolchoï Obman
Le Grand Mensonge. C'est ainsi que le journaliste de l'Echo de Moscou Vladimir Varfolomeev désigne la manipulation en cours consistant à dissimuler la lutte menée par Oleg Sentsov derrière un "combat pour Oleg Sentsov".

La figure de Sentsov à la place de la Liste Sentsov.

Malgré les informations très parcellaires qu'il reçoit, Oleg Sentsov est conscient de ce danger et s'est exprimé à plusieurs reprises et sans la moindre ambiguïté sur le sujet. "Si je suis le seul à être libéré, ma lutte aura été un échec."

Le texte de Vladimir Varfolomeev :
N'oublions pas ce pour quoi lutte Sentsov
15.08.2018

Давайте не забывать, чего добивается Сенцов

mercredi 15 août 2018

Sentsov, 94ème jour de la grève de la faim

[The time is running out]
94 дні як увімкнув зворотній відлік своєї пекельної машини "терорист" Олег Сенцов.
"Ми просто йшли, у нас нема зерна неправди за собою."

Hromadske.tv publie (comme le démontre le tampon en bas à droite) la réponse de l'Administration du Président de la Fédération de Russie à la demande de grâce de Lioudmila Sentsova, la mère de Oleg. 
Demande envoyée le 17 juin.
Le 9 août, le porte-parole du Président russe confirmait la réception de la demande de grâce, mais se disait incapable d'apporter plus de précisions concernant la réaction qui allait y être apporter.
Le document ci-après est daté du 3 août...



"Il en sera tenu compte lorsque la demande de grâce du citoyen russe Oleg Sentsov sera examinée."

mardi 14 août 2018

Sentsov, 93ème jour de la grève de la faim

[The time is running out]
93 дні як увімкнув зворотній відлік своєї пекельної машини "терорист" Олег Сенцов.

"Ми просто йшли, у нас нема зерна неправди за собою."

A la demande du Conseil pour les Droits de l'Homme auprès du Président de la Fédération de Russie, Zoïa Svetova a été autorisée à se rendre à la colonie pénitentiaire n° 8 [IK-8 OUFSIN pour YANAO] de Labytnangui. C'est ce qu'écrit sur son twitter le président du Conseil, Mikhaïl Fedotov.


Zoïa Svetova a déclaré à la chaîne RTVi avoir parlé au metteur en scène durant deux heures en présence du directeur de la colonie et deux de ses collaborateurs. Madame Svetova a eu cet entretien dans la chambre de l'infirmerie de la colonie où se trouve Sentsov. Elle a précisé que c'est une chambre "propre" de quatre lits. "Les médecins de la colonie pénitentiaire, auxquels Sentsov fait confiance, font tout leur possible, mais ne s'engagent pas à émettre le moindre pronostic. ...

La militante russe pour les droits de l'homme précise que Sentsov ne compte pas arrêter la grève de la faim dont le but n'a pas varié, à savoir

la libération des prisonniers politiques oukraïniens des geôles russes.

lundi 13 août 2018

Sentsov, 92ème jour de la grève de la faim

[The time is running out]
92 дні як увімкнув зворотній відлік своєї пекельної машини "терорист" Олег Сенцов.

"Ми просто йшли, у нас нема зерна неправди за собою."




« Il faut agir vite pour ne pas laisser Oleg Sentsov mourir »

LE MONDE | • Mis à jour le

dimanche 12 août 2018

Sentsov, 91ème jour de la grève de la faim

[The time is running out]
91 день як увімкнув зворотній відлік своєї пекельної машини "терорист" Олег Сенцов.
"Ми просто йшли, у нас нема зерна неправди за собою."

"Nous exigeons des autorités françaises qu'elles montrent ce qu'elles font pour la libération de Sentsov et qu'elles expliquent pourquoi elles n'ont pas réussi à le faire." 
Pierre Lemaître, écrivain


Une interview au sujet de Oleg Sentsov, 91ème jour de la grève de la faim, accordée le 1 août à RFI par Pierre Lemaître, écrivain, auteur notamment de "Au revoir, là-haut" (Prix Goncourt 2013) :